Ses Périodes

Lorsqu'il abandonne l'école abstraite et celles qui l'ont précédée, impressionnisme and fauvisme,YATRIDES aura cédé suffisamment de peintures,  lui permettant de s'isoler pour créer, sans dépendre de qui que ce soit, dont financiers  devenus marchands d'art. Son dessein est de dépasser le stade où le corps humain est devenu un objet décoratif  inventé par MATISSE.  Procédé intéressant à l'origine mais qui aboutit progressivement aux absurdités décoratives, à la divinisation de l'objet, tiré d'un répertoire disponible d'ustensiles qui finit par se retrouver sur le papier peint des tapisseries bon marché ou plastifiées sur différents matériaux   " dans une ronde infernale d'imbécillité  et d'ahurissement où sont entrainées les masses de  gens crédules " (sic Einstein) Yatridès va maîtriser la ligne, graphisme source de toutes les sciences, y compris la création de volumes sans l'aide d'aucune ombre ni portée ou de contraste et libérer la lumière vouée jusqu'ici à affronter les obstacles pour les révéler. Son chemin, il n'a pu s'y engager qu'en refusant les groupes et collectifs et se retrancher pour devenir totalement indépendant.

Découvrir la source et le chemin de la lumière, de l’espace et  du temps. Solitaire dans l'univers qu'il crée, univers sans référent dans le monde connu, dans lequel apparaît néanmoins l'homme, parfois YATRIDES lui-même, sans utiliser les "rideaux " du surréalisme.  Il  transpose dans sa peinture ce qu’il a pu découvrir dans ses recherches personnelles en physique fondamentale abouties dans les laboratoires avec  leurr personnel,  mis à sa disposition par Paul PERROUD Directeur des Bureaux d’Applications spéciales de la Physique au CEA, mais il transpose aussi dans son art ce qu'il n'a pu résoudre quant à l'origine intrinsèque de la lumière, évitant les inepties du présumé big bang selon la boutade d'Einstein en 1912 et en tirant langue pour exprimer son mépris à la presse à sensation. Malgré tout,  cela a été pris au sérieux. Einstein:  " Deux choses n'ont pas de limites : la bêtise humaine et l'infini. Pour l'infini je ne suis pas sûr "  (EINSTEIN). 

Yatridès lui répond: Quand on s'élève on paraît petit à ceux qui ne savent pas voler, "jusqu'à disparaître de leur entendement" (YATRIDES)

Texte extrait de "Holometachronique" T  (Marque déposée)

"Fauve" (1945-1948)   Exemples

"Abstraite" (1948-1951)   Exemples

"Ebauche graphisme brut" (1951)   Exemples

"Pré Graphique" (1952-1955)   Exemples

"Graphique" (1956-1962)   Exemples

"Graphisme Fondamental" (1963-71/1973-78)   Exemples

"Apodictique" Ecole qui lui attribuée" (1972-1983)   Exemples

"Synthèse apodictique" (1945-2011)     Exemples
"Synthesis first" (1945-1988)
"Synthesis last" (1945-2011)

"Métallogrammes iconographiques" (1984)   Exemples

Dessins (1958-2008)    Exemples

"Graphismes Phoniques Antagones" encres sur Arche  (2012-2015)  Exemples

Estampes   Exemples

LithographiesExemples